Myst-Spiritisme
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs

Myst-Spiritisme

Forum indépendant sur les esprits, l'astral, les médiums, le spiritisme, les anges gardiens, les énergies, les chakras, le magnétisme et les guérisseurs. Aide gratuite
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quiberon
Esprit initié
Esprit initié
avatar

Messages : 56
Age : 29

MessageSujet: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 1 Mai - 12:38

La médiumnité est un don, certes.

On ne naît pas avec le manuel qui nous explique comment vivre sa vie, et ça peut être d'autant plus délicat dans le contexte d'une médiumnité, refoulée ou pas, acceptée ou pas par son entourage.

Je n'ai pas choisi d'être médium, mais ce que je sais, c'est que je n'ai vraiment pas choisi ma famille. Du coup, j'ai mis bien trop de temps à comprendre que j'avais un don, et surtout un gros problème de hantise.

Quant à mon entourage, il ne voit rien, et prétend ne rien entendre. Depuis 28 ans que nous vivons dans cette maison, nous entendons tous les jours, des coups dans le grenier. Mes parents prétendent que "c'est l'armature en fer qui travaille" ! Mais 20 fois par jour, c'est étrange. Enfin, peut-être pas, peut-être ont-ils raison car des voisins dans le quartier vivent le même phénomène... à moins que cela ne soit une sorte de hantise collective ?

Mais a bien y réfléchir, je pense que le problème vient davantage de moi. Bref.

Je me retrouve dans une période de ma vie, où je me demande comment avancer. J'aimerais reprendre mon métier, mais à vrai dire je ne retrouve pas de boulot depuis six mois !

En plus, je me demande vraiment si mon métier est compatible avec mon don... mes parents me font peur quotidiennement, et m'assurent que si je m'entête, je n'aurais rien de ce à quoi j'aspire (une famille, un métier stable, un appart) !

J'aurais voulu vous demander, comment vous, vous voyez la vie professionnelle et familiale dans le cas d'une médiumnité ?

Doit-on refouler sa médiumnité ou bien se construire avec elle ? Peut-on combiner vie pro, vie familiale épanouie tout en étant médium ?

Et puis... ne pas vouloir être médium reconnu est-ce un vrai choix (j'avoue que la réaction de mon entourage serait le rejet pur et simple) ? Sommes-nous tous destiné à mettre notre don au service des autres ?

Comment voyez-vous l'avenir avec votre/vos don(s) ?

A bientôt ! cheers Smile Question
Revenir en haut Aller en bas
TAPS06
Esprit initié
Esprit initié
avatar

Messages : 72
Age : 38

MessageSujet: la médiumnité : en faire son métier ...ou pas ? comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 1 Mai - 18:42

coucou Quiberon
il m'est arrivée lorsque j'étais petite de me faire traiter de sorcière, en classe j'étais séparée des autres des fois ...
plus tard lorsque j'essayé d'en parler, on me prenait pour une folle, lorsque j'ai fait mon EMI et que j'ai voulu raconté on a dit a mon père de m'enfermer car j'avais perdu la tête, j'ai arrêté d'en parler pendant des années et aujourd'hui je vis tout cela sereinement. j'aide les autres comme je peux, je suis en harmonie avec moi même, j'aide gratuitement "bénévolement" aux restos du coeur. les autres te donneront de meilleurs conseils. bonne route, bisous
Revenir en haut Aller en bas
Spirite
Animateur
Animateur
avatar

Messages : 293
Age : 63

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 1 Mai - 18:50

Un grand principe spirite vis à vis des médiums: le bénévolat.
Il faut savoir que le mercantilisme des médiums fait fuir leurs guides, c'est pour cela qu'ils perdent leur don, se complaisent dans les banalités et deviennent rapidement des charlatans.

Bonne chance pour trouver du boulot dans... autre chose si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Quiberon
Esprit initié
Esprit initié
avatar

Messages : 56
Age : 29

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 1 Mai - 19:51

Merci tous les deux pour vos réponses !

Oui, moi aussi c'est à peu près ce qu'il m'arrive : mes parents m'ont enfermée pendant un mois et demi en institution. Donc officiellement ojd j'ai une maladie psy.

Donc, oui moi ma nature c'est plus d'aider les autres bénévolement. C'est d'ailleurs l'une de mes aspirations. Je m'étais promis il y a quelques années que j'aiderais toujours les autres sans exiger des honoraires en retour, car je trouve ça limite...

Le plus dur pour moi maintenant c'est vis à vis de ma hantise, puis en second vient mon entourage.

Ni mes parents, ni mon frère "n'avaleront" jamais le fait que certains possèdent des capacités.


C'est vrai que tout cela est difficile à vivre.

Des bisous !!


Revenir en haut Aller en bas
Chirine 1982
Esprit bienveillant
Esprit bienveillant
avatar

Messages : 110
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Sam 6 Mai - 12:12

Bonjour à toutes et à tous.

C'est une question très intéressante que tu poses qui renvoie à notre conception du "don" (ou "aptitudes") et de comment on xxxçoit l'aide à apporter aux autres.

Pendant longtemps, je pensais comme vous, que se faire rémunérer pour une aptitude "naturelle" pouvait être limite mais j'ai évolué depuis.

@Quiberon: quel est ton métier "initial"?
Pour ma part, pendant des années, je me suis servie de mes ressentis dans mon travail de manière consciente et inconsciente aussi.
en tant que travailleur social, je pouvais parfois donner des conseils autre que sociaux, basés principalement sur bcp de ressentis et flashs.
je conseillais les bénéficiaires mais aussi mes collègues.

L'année dernière, quand j'étais au chômage, on (là haut) m'avait conseillé à plusieurs reprises de "faire des séances de médiumnité et guidance" mais j'avais mes résistances, je ne voulais pas le faire car j'avais peur, et puis le fait de me faire rémunérer me gênait aussi.

Après, ce qu'on m'a dit est qu'on se fait rémunérer pour le temps passé et pas pour cette "aptitude".
et puis, tout dépend ce qu'on entend par se faire payer.
je suis contre les tarifs prohibitifs c'est d'ailleurs pour cela qu'en tant que réflexologue, j'ai des tarifs plutôt bas pour le marché. (mon côté social)

je conseille mes amis gratuitement, mais c'est vrai que j'ai proposé des séances professionnelles payantes (déjà pour payer la salle) mais j'en fais peu et je le xxxçois plus comme "coup de pouce" dans le mois.

De toutes façons, j'utilise ma médiumnité naturellement dans mon travail en santé naturelle, car je vois les maladies et troubles des gens, je sens aussi certains traits de caractère et même certains problèmes, cela me permet de faire plus mouche et bien sur, je ne fais pas payer en plus lol Smile
pendant quelques temps, j'ai bloqué car j'étais beaucoup trop sensible mais là, cela revient naturellement (le printemps aussi)

Après, l'essentiel est d'être en harmonie avec soi, ses valeurs...
@Quiberon, fais ce qui te semble juste et bon, si tu le fais avec une intention bonne et "pure", le bien viendra à toi.. naturellement et ton chemin se fera de manière plus sereine...

De toutes façons, je pars du principe que si c'est dans ton chemin de vie de faire de la médiumnité à titre professionnel, tu le feras...

Aide les gens comme tu le fais, et tu verras.
écoute toi et écoute ce que tu ressens, ce qui vibre en toi.
Et ce que tu ressens et vois, peut aussi s'articuler avec ton emploi quel qu'il soit : t'aider à améliorer tes performances, mais aussi dans tes relations avec les autres (collègues, clients, prestataires, fournisseurs etc.)

Pour ma part, on m'a dit à plusieurs reprises que "c'était mon métier" mais je fais encore un peu de résistance.
je commencé à m'ouvrir un peu plus à ce sujet mais c'est encore timide.
J'ai du mal avec ça, et je préférerais une vie plus "normale" mais je sais que tant que je n'accepterai pas pleinement qui je suis : physiquement, "médiumniquement", il y aura des blocages.

Pour la famille c'est toujours difficile.
Ma mère a eu peur que je sois folle, mais quand elle a vu la véracité de certains de mes propos sur mon entourage, l'actualité et autres.
Après elle me dit que cela lui fait peur et qu'elle me croit , qu'elle sait que je ne mens pas mais que c'est toujours difficile à croire quand même car ce n'est pas rationnel.

Prenez soin de vous.
que la paix soit avec et en vous.
Smile

Revenir en haut Aller en bas
TAPS06
Esprit initié
Esprit initié
avatar

Messages : 72
Age : 38

MessageSujet: la médiumnité : en faire son métier ...ou pas ? comment voyez-vous votre avenir ?   Sam 6 Mai - 14:20

coucou
personnellement je n'en parle plus a ma famille depuis bien longtemps, comme ça j'évite les sarcasmes et les brouilles, pourquoi me taper contre les murs inutilement pendant les visites familiales
Revenir en haut Aller en bas
Dark Angel
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 634
Age : 44

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 8 Mai - 11:34

Personnellement je n'ai jamais été pour en faire un métier.

Etant plus jeune, j'avais été voir un rebouteux qui m'avait dit quelque chose d'assez vraisemblable :

"Utiliser son don pour en faire son métier, pourquoi pas ... mais l'aptitude est comme toute chose :

A force de s'en servir, on entre dans le train train quotidien et on en perds les ressentis.

si la personne ne prend pas le recul nécessaire, si elle ne sait pas se mettre en pause, elle perdra ce qu'elle ressent et interprètera mal ce qu'elle pensera être un envoi, et qui sera en fait, une pensée propre à elle."

En somme, la personne aura tendance à ne plus distingur ses propres pensées, ses ressentis humains, des ressentis ou envois astraux.

que dire lorsqu'elle est malade ou en pèriode de troubles ...

je pense que nul ne peut juger d'en faire un emploi à plein temps, mais que beaucoup s'y sont tout de même perdus interieurement parlant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Chirine 1982
Esprit bienveillant
Esprit bienveillant
avatar

Messages : 110
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Ven 12 Mai - 19:30

Bonjour,

@Dark Angel : je pense comme toi. Un emploi à plein temps est compliqué et peut même être dangereux.
Je pense que cela demande un constat travail sur soi, encore plus que "normalement" car "contacter l'invisible" sous quelque forme que ce soit, n'est pas sans risque.

Je sais que beaucoup de professionnels , notamment en voyance et médiumnité, ont eu des "soucis" liés à leurs exercices : je pense à henri vignaud, qui est très connu, et d'autres médiums.

Après, je pense de plus en plus que c'est en fonction de ce que doit vivre la personne dans son incarnation.
La palissade diront certains, mais moi j'y crois vraiment.

Après, il y a exercer et exercer. Il y a l'éthique du professionnel, son travail personnel et aussi son rythme de travail.
Et à mes yeux, travailler dans ce type de métier demande un constat travail spirituel et moral sur soi, qui n'est pas une mince à faire.
Etre dans un état méditatif, de stabilité psychique et émotionnel et ce, de manière constante.
Se protéger et se purifier, et maintenir un taux vibratoire élevé etc etc


Mais on peut parfaitement être médium et travailler dans un milieu "profane", c'est légion et ce n'est pas incompatible.
Après, chaque personne sensible et médium vivra des choses que les "non sensibles" ne vivront pas :
-capter des informations sur les gens que l'on rencontre : collègues, patrons, partenaires fournisseurs, clients etc.
- "rencontrer" des esprits sur son lieu de travail ou en pleine réunion. (cela m'est déjà arrivé perso et je pense à beaucoup ici, cela peut créer des situations gênantes mais avec du recul, assez cocasses)

-sentir les énergies d'un lieu et se sentir mal (par exemple, dans un rdv extérieur ou repas entre collègues)
etc etc

Mais, fort heureusement être médium ne rend pas incompatible à une vie classique.
Smile
Je ne sais pas ce que vous en pensez chers camarades "mysticiens" Wink
Après, il y a des ajustements à faire, en fonction du degré de sensibilité , des failles individuelles et potentialités et puis, il faut s'entourer de gens ouverts et positifs.




Revenir en haut Aller en bas
Ananta
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 1302
Age : 45

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Ven 12 Mai - 19:39

bonsoir à tous

non, je ne suis pas d'accord avec ce point :
Citation :
être médium ne rend pas incompatible à une vie classique
Justement si, il y a des lieux que les personnes hypersensibles ou empathe ne peuvent pas visiter sous peine d'être "parasité" par ce qui traîne... Mais comme vous allez me répondre, il ne faut pas avoir peur de tout. Je sais bien, mais il vaux mieux parfois éviter de forcer le destin.
Férue d'histoire, par exemple, je ne m'aviserai jamais à aller visiter les camps de concentration, ou autres lieux particulièrement chargés..


Au vue du sujet abordé, je n'ai jamais voulu en faire ma profession, d'une part, car je refuse d'en faire commerce. Et d'autre part, j'ai besoin de "garder les pieds sur Terre" afin de conserver le recul nécessaire pour gérer sa médiumnité.

Je bosse, et pourtant j'ai parfois des aléas au travail.. Actuellement (aujourd'hui notamment), les énergies sont particulièrement présentes. Je suppose que ça doit être les éléments (orage + pluie diluvienne, + tremblements de Terre en Bretagne...) ça me provoque -au travail- des dédoublements par moment.
C'est ainsi. Il faut faire avec. Après j'ai un boulot stressant mais qui me plais, donc pas besoin d'aller voir ailleurs, et surtout pas dans l'éso. On peut toujours aider, à notre niveau, avec nos petits moyens, et c'est ça qui est essentiel.

Very Happy


_________________

Puisse cette lumière t'éclairer
dans les endroits les plus sombres Invité!

Toute demande d'aide sera obligatoirement traitée sur le forum.

 Règlement du forum - Contact - Problème d'accès - Liberté de croyance
Revenir en haut Aller en bas
http://spiritisme.e-monsite.com/
Spirite
Animateur
Animateur
avatar

Messages : 293
Age : 63

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Ven 12 Mai - 20:13

Je suis bien d'accord Ananta. J'ai un ami de longue date qui est un médium extraordinaire mais sa profession démolit sa spiritualité, le perturbe, et va à contre-sens de ses valeurs spirites. Il est inspecteur principal de police, porteur obligé d'une arme, et obligé -s'il le faut- de tuer une personne dangereuse. Sa vie est un enfer... il a un burnout invraisemblable, d'importants congés de maladie. Sa médiumnité en a pris un fameux coup.
Revenir en haut Aller en bas
Chirine 1982
Esprit bienveillant
Esprit bienveillant
avatar

Messages : 110
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Sam 13 Mai - 20:31

Bonsoir à tous,

@Ananta : justement, j'avais bien précisé que c'était selon les degrés de sensibilité. "Après, il y a des ajustements à faire, en fonction du degré de sensibilité , des failles individuelles et potentialités "
Quand on est hypersensible, c'est sur que c'est compliqué.
Mais tous les médiums ne sont pas hyper sensibles, c'était ce que je voulais dire. Certains médiums ont une médiumnité et sensibilité plus fortes que d'autres.
Smile
Mais oui, aller visiter les camps de concentration quand on est hyper sensible, c'est une mauvaise idée ou alors on est masochiste...

Revenir en haut Aller en bas
Quiberon
Esprit initié
Esprit initié
avatar

Messages : 56
Age : 29

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Jeu 1 Juin - 18:18

Hello à tous !

@Chirine1982 : Ma profession (souhaitée) est d'être documentaliste. Je suis dans les sciences de l'information. C'est pour cela que j'ai peur qu'un jour une incompatibilité ne s'installe entre mon don et mon métier.

Je suis actuellement à la recherche d'un contrat en alternance, et j'espère que cela va marcher. C'est pourquoi je veux mettre l'éso de côté pendant un moment (au moins un an). Histoire de m'ancrer davantage, car j'ai constaté il y a quelques temps que je manque d'ancrage.

La rentrée dans mon établissement est en octobre et d'ici là, je vais ralentir progressivement l'éso. La seule chose que je compte faire c'est de continuer à tenter de contacter mon ange gardien. J'ai programmé une nouvelle liste de lecture à ce sujet !

Après, sur un plan personnel, je considère que faire un usage marchand de mon don n'est pas naturel chez moi. De même que je ne vois pas faire payer aux autres l'air qu'ils respirent Smile

Mais c'est vrai que certains pensent que nous avons plusieurs vies, et que leur mission dans cette vie est de devenir professionnel dans le domaine de l'éso. Mais le mettre à disposition des autres, est-ce forcément tirer profit de ce don ? Ou est-ce concrétiser une passion ? Peut-on devenir une sorte de "bénévole ésotérique" ? Peut-on rester anonyme ou opérer sous un alias ?

Voilà toutes les questions que j'espère éclaircir d'ici quelques années.

Parce que pour moi, le don de médiumnité est une opportunité unique : celle de s'ouvrir à une dimension autre de l'existence.


Merci encore de vos réponses flower Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chirine 1982
Esprit bienveillant
Esprit bienveillant
avatar

Messages : 110
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Ven 2 Juin - 12:55

Bonjour à toutes et à tous!

@Quiberon : Je pense qu'il y a autant de réponses que de parcours de vie. La justesse est à la fois une et multiple. L'essentiel est que tu trouves ce qui est juste pour toi, ce qui te fait pleinement sens, ce qui t'aide à t'épanouir spirituellement, humainement, personnellement, professionnellement etc.

Quand on parle de profit, il y a profit... et profit.
A mon sens, on ne peut pas comparer quelqu'un qui demande une contrepartie pour payer la salle où il reçoit, des frais annexes , que quelqu'un qui demande une somme astronomique et se garde tout en poche.

Mais je comprends votre point de vue, je pensais comme vous auparavant.

Je suis moi même toujours en plein questionnement, mais je me lance un peu, il est vrai.
Peut-être ai-je tort? Pour ma part, l'année dernière "on" m'avait dit à plusieurs reprises de faire des séances et j'avais refusé. mais chacun sa route, chacun son chemin, chacun son rêve, chacun son destin comme le chantait le grand philosophe des 90's alias Tonton David Smile

Par contre, pourquoi penses tu que le fait d'être médium et documentaliste ne soit pas compatible?
Justement, je ne sais pas comment s'expriment tes aptitudes médiumniques, mais si tu as pas mal de clairvoyance, clairsentience etc, cela pourrait t'aider dans tes recherches, pour distinguer le "vrai du faux", t'orienter davantage vers certaines choses que d'autres.
peux tu expliquer ce qui t'empêcherait d'être documentaliste en tant que médium?








Revenir en haut Aller en bas
Epiphany

avatar

Messages : 15
Age : 31

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Dim 4 Juin - 11:16

Personnellement, je n'en ferai pas mon métier... parce que d'une part je ne maîtrise pas assez le sujet et je ne sais pas d'où viennent ces ressentis ... Je le fais bénévolement, les gens viennent à moi naturellement en fait ...

Et quand je décide d'ouvrir la porte je ne "vois" pas forcément des choses pour tout le monde ... Et il suffit que j'ai une personne qui souhaite avoir mes ressentis et que je deviens réceptive et qu'en plus cette personne va mal j'aspire toutes ses mauvaises énergies, il me faut 2 jours pour m'en remettre C'est AFFREUX !! Ce sujet me passionne, car j'aimerai comprendre d'où tout cela vient...

Mais étant tellement emphatique je pense que ce serait en plus très compliquée à gérer !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chirine 1982
Esprit bienveillant
Esprit bienveillant
avatar

Messages : 110
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 5 Juin - 3:36

@Epiphany :
Bonsoir, tu sais, tout professionnel ne sent pas à 100%, il arrive des fois où il ne sent et c'est même à cela qu'on voit les gens honnêtes et sérieux, quand un médium n'est pas connecté , si il est "bien", il le dira et ne fera pas payer la séance.
Beaucoup de professionnels chevronnés le disent.
Après, chacun son chemin: certains en feront leur métier (avec les risques que cela comporte car il e faut pas être naïf et ignorant, il y a des risques), certains le feront à titre gratuit.

Je ne suis pas "spécialiste" mais d'après ce que tu décris, tu ne te protèges peut-être pas assez. ( je dis bien, peut-être)
Il faut renforcer ta protection, te créer bulle ou "armure spirituelle" pour te protéger au maximum des énergies extérieures négatives.
Quand tu aides des gens, consultation, isoles toi en toi, mets toi ds une bulle et dis toi que tu n'absorbes pas l'énergie de l'autre et que tes corps éthériques et ton aura sont "intègres"
fais le plusieurs fois.
Certains utilisent des pierres (dont moi), après il ne faut pas tomber dans la croyance que seules les pierres peuvent aider, car du coup, on transfère tout notre pouvoir sur des pierres et on se rend encore plus vulnérable.

Les spirites, (mais pas seulement) expliquent comment on peut arriver à obtenir des informations sur les individus que l'on rencontre quand on est médium.
Il y a la clairvoyance et la médiumnité.
Je pense qu'Ananta et Dark ont surement expliqué cela sur le forum.

Mais en gros, si on se cale sur l'énergie de la personne (le plus "facile" quand on est médium) permet d'obtenir des infos, sans doute du périsprit (sorte de couche autour du corps, un des plus proches de notre corps physique si je ne me trompe, dark ou ananta corrigeront ou affineront, ce sont eux les experts) qui enregistre pas mal d'informations sur nous.
C'est plutôt "facile" si je puis dire et en fait beaucoup e "voyants" le font en séance, le souci c'est que comme on est calé sur l'énergie de la personne, on ne prend pas de hauteur, on est à "son niveau" : difficultés, souhaits, refus etc, on peut même parfois faire télépathie.
D'où la nécessité de faire attention à mon sens (mon très humble avis) à essayer de vibrer plus haut, pour pouvoir être dans une autre démarche.
être avec mais avec visibilité plus grande car du coup les conseils que l'on peut donner, peuvent être limités et même parfois limitants si on reste calés sur l'énergie de la personne et pas "au dessus"

Après, la médiumnité fait intervenir d'autres intermédiaires (entités diverses : défunts, guides ou protecteurs etc) mais un médium dans des énergies basses peut être en connexion avec des entités dites basses et donc il faut aussi faire attention à la bonne santé spirituelle et énergétique.

D'où le fait que son travaille dedans, il est mieux de faire attention à ce qu'on fait et comment on le fait.

Avec le temps, on arrive peu à peu à discerner qui est qui et qui fait quoi.
J'apprends peu à peu pour ma part, mais y'a du travail!
J'ai beaucoup progressé depuis 2010 (date où je m'étais inscrite pour la première fois ici) mais j'ai évidemment encore moult choses à apprendre...




Revenir en haut Aller en bas
Kael

avatar

Messages : 11
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Dim 2 Juil - 23:27

Bonjour

Personnellement, je travaille avec mon don de précognition, mais lorsque l'on me sollicite en me demandant si je pourrais contacter un défunt, je dis non car cela, je ne le vends pas.
De toute façon ce n'est pas ma spécialité, et je ne convoque pas un esprit.
Mais la Voyance, c'est autre chose, chacun ses chemins et j'ai reçu un message sur la précognition (qui est d'ailleurs sur Myst) avant même d'avoir su que j'en étais dotée.
Ma mediumnité combinée à la Voyance permet de transmettre des clés aux personnes qui me consultent et leur permettent en une séance de trouver le point sensible que des centaines d'euros sur des années de psychothérapie n'auront pas permis de révéler.
Chacun ses chemins.
Parcontre j'ai une déontologie basée sur ce que j'ai appris sur Myst, puis sur mes expériences personnelles et professionnelles.
De plus je n'ai jamais postulé nulle-part, il faut croire que c'était ma place.

J'adore mon métier, donc je ne m'en suis pas lassée, mais oui, des remises en question perpetuelles sont nécessaires ; à chaque client je fais un débrief sur la Voyance, et j'y stipule toujours en conclusion "je peux me tromper"; et 6 ans plus tard, j'ai toujours la trouille de me tromper, de ne pas assurer, avant chaque Voyance.
Et heureusement !

Rester humble est difficile pour nombre de mediums quelque soient leurs spécificités; et quelque soit l'usage qui en est fait.
J'ai même donné un nom à ce problème récurrent "le syndrome du médium".
Car nous passons par des phases où nous pensons tout savoir, être au dessus des autres etc
Les médiums ont cette tendance au gouroutage, à vouloir imposer leurs point de vue.
L'ego est le PIRE ennemi de l'homme, mais du medium encore plus !!

Je pense que ce qui est "mal" c'est de viser l'argent uniquement, si tu prends en compte l'humain avant toute chose, il peut en ressortir au contraire beaucoup de bien.

Mes guides semblent toujours à mes côtés, et ma mediumnité n'a pas l'air troublée par cette utilisation.
C'est plutôt mon côté "humain" et terrestre qui en a pris un coup.
Du coup j'ai fait le choix au contraire de ne me servir de ma médiumnité qu'en consultation, en dehors, je ne fréquente peu de mediums, je vis terrestre ; dans la mesure du possible puisqu'etre médium c'est H24; cest un état ;mais je garde pour moi ce que j'entends ou ressens en dehors du travail, à moins que mes guides insistent ce qui est fort rare heureusement.
Je suis un medium sur Terre.
Car il n'est guère besoin d'en travailler pour perdre le contact avec la Terre, et ça c'est pas bon.

Tu sais depuis que le monde est monde, il y a eu, il y a, et il y aura encore nombres d'écoles, dogmes, règles etc dans ce domaine comme en toute chose, mais chacun est différent, donc aucune règle ne colle à 7milliards d'êtres humains.
Ce qui est vrai pour certains s'est avéré être faux pour d'autres.
Le secret c'est l'humilité et la connaissance de soi.
Savoir s'arrêter si tu vois que ça devient n'importe quoi, savoir s'avouer quand une chose n'est pas faite pour toi, savoir renoncer si tu fais plus de mal que de bien.

À ma découverte de ma médiumnité, je m'intéressait aux desenvoutements etc
Bah en fait c'est pas mon truc, pire ce monde me rebute, j'ai pas envie lol

J'étais impatiente, même si apeuree de VOIR un esprit, aujourd'hui je sais que je suis sensitive et clairaudience, point ; j'ai bien vu des " floufloutes" mais pas plus, et au final je m'en porte bien.

J'ai du magnétisme, j'ai tenté une fois de m'en servir, mais ce fut pire pour la personne !! Mdr j'ai donc vu directement que c'est pas mon truc.

Moi mon truc c'est la Voyance, alors je voyance, et faire cela gratuitement ouvre la porte à toutes les fenêtres (j'ai essayé, c'est du suicide lol)

Bref voilà pour ma petite expérience
Tente ce que tu veux (de juste et non dangereux) avec ta mediumnité, tant que tu fais passer les autres avant toi!!!!

On ne reproche pas aux mannequins d'être payés des sommes faramineuses parcequ'elles ont reçu le don de la beauté ; ou aux artistes.

De plus, si tel est ton chemin, si tu es capable de le gérer, tes guides t'y ameneront.
Si tu te perds et n'écoute que ton ego, ils te lacheront. Mais cela est valable dans TOUTE utilisation de nos capacités, bénévoles ou pas.
Alors qu'au contraire nos capacités devraient nous rendre plus altruiste, plus tolérante, plus ouvert, plus humble !

Mes guides m'ont conduite ici, sur Myst, ou Dark et Ananta m'ont appris toutes les bases de la médiumnité.
C'est pour cela que je reviens régulièrement, je sais d'où je viens, à qui je dois quoi, que rien n'est acquis.
Dans le même temps, mes guides m'apprenaient la Voyance. De la même manière qu'en 1mois je suis devenue modératrice ici, en 2mois 3patrons de cabinets de voyances voulaient me recruter, alors que je n'étais même pas sûre d'être médium !!! Le tout au même moment !
C'était l'heure apparemment !
J'y croyais même pas à la base à tout cela, la Voyance encore pire!! Des charlatans pour moi! Lol
J'ai juste eu à dire "OK" aux propositions..

Quand je suis arrivée ici, tout planait je me disais soit je suis skyzophrene, soit ma maison est hantée ; mais ici on m'a dit "non tu es juste medium et il est l'heure que tu le saches".
Lorsque j'ai accepté, tout est rentré dans l'ordre.

Chaque chose en son temps, chaque rose en son champs !!
"Chacun ses routes et les parchemins sont nombreux"
Sois en accord avec toi même, c'est là l'essentiel, ne te mens pas, ne fais pas de déni et vois où tout cela te mène !
Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Quiberon
Esprit initié
Esprit initié
avatar

Messages : 56
Age : 29

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 3 Juil - 12:28

@Kael : Bonjour !

Merci de tes conseils.

Je suppose qu'effectivement si c'est mon chemin de vie, j'y arriverai de toute façon.

Mais pour le moment, je suis aux prises avec une hantise importante que je n'ai pas provoquée (cela me semble d'autant plus injuste).

Et je crois que mon "égo" me retient de m'aventurer sur cette voie, car lui recherche avant tout la sécurité et la routine. Il cherche à être valorisé socialement.

"L'égo" a de multiples facettes chez l'être humain, par opposition à la volonté de l'âme. L'égo signifie être autocentré dans nos rapports au monde, la peur est toujours son moteur.

Pour se positionner de façon apaisée, nous avons besoin d'équilibrer les besoins respectifs de l'âme et de l'égo.

Je n'ai pas de "signes" pour l'instant de ce chemin de vie.

Mais je sais en revanche quelle est la volonté de mon âme et le principal chemin de vie prévu pour moi, sans vraiment savoir si le spirituel fera partie de ma profession. Il fera en tout cas partie de mon parcours.

J'ai commencé un travail pour m'épurer un peu de cet égo qui m'étouffe !

A+ !
Revenir en haut Aller en bas
Kael

avatar

Messages : 11
Age : 35

MessageSujet: Re: La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?   Lun 3 Juil - 12:48

Oui
Chaque chose en son temps
Smile
Bonne journée et bonne chance !!
flower
Revenir en haut Aller en bas
 
La médiumnité : en faire son métier... ou pas ? Comment voyez-vous votre avenir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi aimez-vous votre métier de prof ?
» comment vous faites quand vos propres enfants sont malades ???
» Pourquoi avez-vous choisi de faire ce métier éducateur ?
» informatique : faire revenir ma barre d'outils ?
» Ecologie et spiritualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst-Spiritisme  :: MEDIUMNITE ET CONTACT AVEC LES ESPRITS :: MEDIUMNITE ET AUTRES CAPACITES LIEES A LA MEDIUMNITE-
Sauter vers: