Myst Spiritisme
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs

Myst Spiritisme

Forum ésotérique sur les esprits, l'astral, les médiums, le spiritisme, les anges gardiens, les énergies, les chakras, le magnétisme et les guérisseurs. Aide gratuite
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Mer du diable [japon]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ananta
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 2189
Age : 46

MessageSujet: Mer du diable [japon]   Dim 18 Mar - 11:15

Mer du diable [Japon]


Agrandir cette image


La mer du Diable ou le triangle du Dragon se trouve à l’antipode du triangle des Bermudes mais les deux régions partagent des caractéristiques étrangement similaires. Cette région est très fréquentée par les pêcheurs japonais. Les Japonais ont surnommé la zone Ma no Umi (魔の海?), la mer du Diable. Les nombreuses et tragiques disparitions ainsi que les événements climatiques inexpliqués qui ont eu lieu là-bas sont à l’origine de ce surnom. Les disparitions de navires voire d’avions, tous sans laisser la moindre épave identifiable indiquant l’origine de l’accident, contribuent à la funeste réputation de la zone. 

De plus, quand l’incompréhension règne, il n’est pas rare qu’un phénomène aux conséquences néfastes soit attribué à une entité malveillante. Il y a douze de ces triangles connus sur Terre ; tous à égale distance les uns des autres, tantôt en haut, tantôt en bas.

comme le triangle des Bermudes, le triangle du Dragon est l’une des régions les plus connues pour la formation d’énormes vagues à l’improviste, de séisme et ouragans forts et localisés, de brouillards et tourbillons soudains. Par ailleurs, les vagues Sankaku nami5, « la vague en triangle » qui semble approcher de trois directions en même temps, sont uniques en leur genre. Des typhons accompagnés par des vents soufflant à près de trois cents kilomètres à l'heure y ont déjà été relevés. Un magnétisme largement supérieur à la normale explique les fréquentes erreurs de compas et d’itinéraires d’avions. Il est difficile d’expliquer ce phénomène. Certaines théories laissent penser qu’un vaste champ électromagnétique s’étendrait entre les deux zones diamétralement opposées (le triangle des Bermudes et celui du Dragon) et que, grâce aux mouvements de fusions dans le noyau de la Terre6, l’énergie se propagerait. Quant au relief sous-marin extrêmement variable, alternant entre zones relativement peu profondes et grandes fosses océaniques, il constitue une des caractéristiques spécifiques de la région. On relève aussi une activité volcanique importante dans le triangle du Dragon.


D'après l'enquête de Charles Berlitz, ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale, et avec l’accroissement du trafic maritime et du développement économique, qu’on constate un nombre surprenant de naufrages et disparitions dans le secteur. 

Il apparaît très vite que le triangle du Dragon est l’une des zones les plus périlleuses du globe. Il faut attendre des années pour que le monde entier découvre véritablement cet endroit. Auparavant, malgré le fait que les rapports sur les disparitions et naufrages soient bel et bien communiqués, la barrière linguistique a empêché les événements de gagner le niveau mondial. 

Les histoires qui paraissaient dans les journaux japonais ne gagnaient pas forcément la presse anglophone car elles étaient considérées comme des événements locaux. Cependant, les incidents qui se produisent dans le triangle du Dragon sont connus des Japonais et des autres îles alentours depuis plus de mille ans (certains chercheurs affirment même trois mille ans). Cette datation révèle que les récits d’événements liés à cette zone, datent d’avant ceux du triangle des Bermudes. 
En effet, d’anciennes archives montrent que les peuples environnants pensaient déjà que la mer réclamait un lourd tribut aux bateaux souhaitant la parcourir. Charles Berlitz écrit dans son livre que les Japonais ont perdu cinq navires militaires entre 1952 et 1954 dans cette zone. De nombreux autres témoignages font état de phénomènes paranormaux dans la région et de plusieurs disparitions de bateaux de pêche.

Aujourd’hui, on suppose que la plupart des avions, navires et sous-marins ayant disparu dans la zone, ont coulé au plus profond des fosses du Pacifique Ouest. Il est impossible et surtout trop onéreux de les y récupérer. Ce qui constitue un fait plutôt frappant est qu’aucun des navires disparus n’a apparemment eu le temps de laisser ou d’envoyer un message indiquant ce qui se passait. Il est alors probable qu’ils n’en aient pas eu le temps comme si la cause survenait trop vite ou qu’ils ne l’aient remarqué que trop tard.

source : wikipédia

_________________

Puisse cette lumière t'éclairer
dans les endroits les plus sombres Invité!

Toute demande d'aide sera obligatoirement traitée sur le forum.

 Règlement du forum - Contact - Problème d'accès - Liberté de croyance
Revenir en haut Aller en bas
 
Mer du diable [japon]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gelée de lait de coco & Perles du japon au lait de coco
» La phobie sociale au Japon
» Que diable suis-je venue faire sur cette terre ? M'accomplir !
» Et si le Diable m' était conté .
» Saint François Xavier Prêtre, Jésuite, Apôtre des Indes et du Japon et commentaire du jour "L'aveuglement des hommes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst Spiritisme  :: NOTRE CIVILISATION PARANORMALE :: HISTOIRES PARANORMALES ET LEGENDES URBAINES-
Sauter vers: