Myst-Spiritisme
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs

Myst-Spiritisme

Forum ésotérique sur les esprits, l'astral, les médiums, le spiritisme, les anges gardiens, les énergies, les chakras, le magnétisme et les guérisseurs. Aide gratuite
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Les civilisations des mégalithes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ananta
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 1730
Age : 45

MessageSujet: Les civilisations des mégalithes   Dim 4 Sep - 13:57

Les civilisations des mégalithes

Le mégalithisme est une forme d'architecture pratiquée un peu partout dans le monde à différentes époques et en particulier en Europe par les peuples du Néolithique.
L'expression « art mégalithique » est également employée pour faire référence à l'usage de mégalithes (du grec méga = grand ; lithos = pierre), littéralement de grandes pierres, érigées par les groupes préhistoriques à des fins religieuses ou sépulcrales mais aussi comme observatoire astronomique voire médium artistique. Elle ne s'applique toutefois pas à l'usage que font quelques sculpteurs et artistes modernes de « grandes pierres » dans leur travail : l'expression est plus généralement utilisée pour décrire l'art gravé sur des mégalithes.
Le terme « mégalithisme » désigne à la fois l'art de construire les monuments, les mégalithes, (dolmens, menhirs, cromlechs, cairns, henges, peulvens, tholos, allées couvertes, taulas des Baléares, brochs d'Écosse), la période au cours de laquelle ces édifices ont été érigés et leur étude scientifique par les archéologues qui tentent d'en comprendre le sens.

Le mégalithisme dans le monde


La succession chronologique des différents courants mégalithiques ne sous-entend d'aucune façon un lien de filiation entre eux. Le mégalithisme est un phénomène largement répandu dans le monde, avec des particularités régionales1 tel que les alignements atlantiques, nordiques ou encore africains, les cercles anglais, écossais ou des Orcades, les « tombes des géants » et nuraghes sardes, les torres corses, les taulas baléares, les « tombes tours » d'Arabie et du Sinaï2, les cromlechs gallois, les menhirs, dolmens sous tumulus ou sous cairn, les chen-pin coréens, les kofun japonais, les autels olméques, les mégalithes anthropomorphes colombiens ou bien les moaïs pascuans.


Étude du mégalithisme

grand menhir brisé d'Er Grah, à Locmariaquer (Morbihan)


L'habitat et le mode de vie des bâtisseurs de mégalithes suscitent de nombreuses interrogations, auxquelles les scientifiques essaient de répondre. La compréhension de ces cultures disparues nécessite l'étude des objets (poteries, outillage lithique ou osseux) et des monuments qui sont parvenus jusqu'à nous, après avoir été parfois réutilisés par d'autres civilisations, pillés, détruits, au fil des siècles. Le mégalithisme, branche de l'archéologie préhistorique, reste donc une science incertaine, une « science de l'imprécis » selon le préhistorien Serge Cassen, reposant sur des hypothèses. Les sépultures, leurs architectures et leurs mobiliers tiennent une place essentielle dans ces recherches. On ne sait pas grand chose sur les méthodes de construction de ces édifices imposants, érigés au moyen d'énormes blocs de pierre. Ces constructions, témoins de la première architecture monumentale dans l'histoire de l'humanité, furent érigées, la plupart du temps pour servir de sépultures, par des sociétés organisées.
Dans un premier temps, la recherche sur le mégalithisme va s'attacher à définir le milieu naturel dans lequel s'insère l'architecture mégalithique. Interviendra ensuite un autre problème, celui de la datation, pour permettre l'établissement d'une chronologie. Et là encore, les incertitudes sont nombreuses.
Dès 1944, Pierre-Roland Giot crée, au sein de la Faculté des Sciences de Rennes, un laboratoire d'anthropologie préhistorique, dans lequel il applique les techniques scientifiques à l'archéologie : pétrographie des haches polies, spectrographie des métaux, étude sédimentologique des gisements paléolithiques entre autres. Il va mener pendant quarante ans les grandes fouilles et les restaurations de monuments mégalithiques et de tumulus et former une équipe de préhistoriens aguerris. Parmi ses élèves, on relève les noms d'Yves Coppens, Jacques Briard et Jean L'Helgouach, rejoints plus tard par Charles-Tanguy Le Roux, Pierre-Louis Gouletquer, Marie-Yvane Daire et Henri Morzadec.

Théories sur le mégalithisme.

La plupart des théories reliées au phénomène mégalithique s'attachent à développer la question de la signification de l'érection de ces monuments. Si le mégalithisme a une dimension religieuse, nous ne savons rien de cette religion, de ses rites, de ses cérémonies.
D'après des archéologues tels que Jacques Blot, si les pierres levées peuvent parfois avoir un rapport avec le culte du soleil et des astres, il est probable que des menhirs isolés soient un antique bornage marquant les voies de transhumance. Jacques Blot remarque qu'au Pays Basque, les menhirs se trouvent sur de grandes voies de circulation : passages des bergers, voies du sel, etc. D'autres fois, le menhir peut aussi commémorer un événement ou un personnage important.

L'art mégalithique





Si la fonction première de l'architecture mégalithique n'était probablement pas directement artistique, le mégalithe est parfois le support privilégié de l'art de son époque. Par exemple, les orthostats des dolmens peuvent être ornés de gravures très complexes dont la symbolique nous échappe ; ils peuvent également avoir été sculptés et présenter une forme anthropomorphe, s'apparentant ainsi à de véritables statues préhistoriques, dont certaines sont sexuées (figuration des seins) et présentent des rangs de colliers. De même, les statues-menhirs sont des mégalithes dont les gravures, parfois fort évoluées et nombreuses, sont les témoins de l'activité artistique des hommes de la préhistoire, l'art s'associant au sacré.

source : wikipédia

_________________

Puisse cette lumière t'éclairer
dans les endroits les plus sombres Invité!

Toute demande d'aide sera obligatoirement traitée sur le forum.

 Règlement du forum - Contact - Problème d'accès - Liberté de croyance
Revenir en haut Aller en bas
http://spiritisme.e-monsite.com/
 
Les civilisations des mégalithes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les civilisations des mégalithes
» Des contacts antiques entre différentes civilisations?
» La géographie des civilisations
» Les mégalithes face à leurs hypothèses cultuelles
» Y a-t-il une ou plusieurs civilisations extra-terrestres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst-Spiritisme  :: NOTRE CIVILISATION PARANORMALE :: LES ANCIENNES CIVILISATIONS-
Sauter vers: