Myst-Spiritisme
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs

Myst-Spiritisme

Forum ésotérique sur les esprits, l'astral, les médiums, le spiritisme, les anges gardiens, les énergies, les chakras, le magnétisme et les guérisseurs. Aide gratuite
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Renonce à mon don
Aujourd'hui à 9:15 par Oraia

» decouverte de mon don
Hier à 18:09 par moi1981

» Pentacles
Ven 20 Oct - 17:26 par Phoenix

» emprise
Ven 20 Oct - 16:42 par Tara

» contact
Mar 17 Oct - 11:04 par mobilis

» besoin de conseil
Dim 15 Oct - 18:39 par sandrine

» Livres interdits et "pacte"
Dim 15 Oct - 10:41 par Ananta

» découverte médium
Ven 13 Oct - 18:36 par Ananta

» La Prophétie des Ombres : l'histoire vraie
Mer 11 Oct - 21:46 par Ananta

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Les alignements de Carnac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Angel
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 679
Age : 44

MessageSujet: Les alignements de Carnac   Dim 4 Sep - 15:27

(Proposé par Enora)

Les alignements de Carnac sont situés sur la commune de Carnac dans le département du Morbihan en Bretagne. 
Il s'agit d'un site d'alignements mégalithiques exceptionnel constitué d'alignements de menhirs, de dolmens et d'allées couvertes et réparti sur plus de quatre kilomètres. Les alignements de Carnac sont les ensembles mégalithiques les plus célèbres et les plus impressionnants de cette période avec près de 4 000 pierres levées. Depuis 1991, le site est fermé au public en été et libre d'accès en hiver afin de préserver et de conserver le site. En effet, le libre accès provoquait surtout en période estivale de nombreuses dégradations des menhirs (chutes et déchaussement) et de la lande.

Les menhirs sont protégés au titre des monuments historiques par plusieurs listes et arrêtés successifs, les premiers en 1889. En 1996, les sites mégalithiques de Carnac sont inscrits sur la liste indicative de l'UNESCO en vue d'une candidature d'inscription au Patrimoine mondial dans la catégorie culturelle. 



Découverte

Nombreuses sont les légendes qui tentent d'expliquer les alignements, car pendant longtemps l'origine de ces structures était inconnue.
La plupart des légendes lie la fertilité et les menhirs, car elle perpétue le souvenir de cultes sacrés.
La légende de saint-Cornély raconte la mésaventure des soldats romains pétrifiés et transformés en menhirs. 
Ce n'est qu'à partir de 1750 que l'on s'intéresse aux alignements de Carnac et que les premières hypothèses sont émises. Le comte de Caylus en 1764 pense que les mégalithes datent d'avant l'époque des gaulois et des romains. F. de Pommereul en 1790 émet l'hypothèse d'une origine celte qui va pendant de nombreuses années envaser les réflexions archéologiques sur les mégalithes.
Mais, au début du XXe siècle, James Miln et Zacharie Le Rouzic, à l'origine du musée de la préhistoire de Carnac, à la suite des fouilles du site, introduisent de nouvelles interprétations fondées sur l'archéologie. Ils tentent de vérifier les origines de ces pratiques liés aux cultes, c’est-à-dire à la vénération de quelqu'un ou de quelque chose.
Pendant l'Occupation l'archéologie nazie s'intéresse aux alignements de Carnac y voyant un signe de l'« indo-germanisation » de la région par des populations extérieures venues du Nord par la mer. Une mission est envoyée sur place en automne 1940 et réalise avec l'aide de la Luftwaffe des relevés topographiques du secteur. Ces recherches sont directement chapeautées par Alfred Rosenberg un des idéologues du parti nazi. À la suite de ces études le tumulus associé aux menhirs de Kerlescan est fouillé entre 1941 et 1942. Le cours de la guerre interrompt ensuite les recherches.

Contexte historique

Les alignements ont été érigés au Néolithique par des communautés sédentarisées entre le Ve millénaire av. J.-C. et le IIe millénaire av. J.-C.. Ces tribus étaient installées dans de grandes maisons en bois et en argile pratiquant l'élevage et l'agriculture. La sédentarisation les amena à créer un culte de morts en construisant d'immenses tombeaux collectifs, des stèles géantes, des dolmens et des files de menhirs. Les hommes savaient manœuvrer les lourdes pierres grâce à des rondins et des cordes. De nombreuses expériences ont montré qu'avec peu d'hommes la manutention de lourdes pierres était faisable. Le grand menhir de Locmariaquer, lourd de 300 tonnes et constitué de 20 mètres de granit, est un exemple parfait de transport et de levage de pierre.

Composition des alignements

Le site est découpé en plusieurs ensembles de menhirs. Dans chaque alignement, les menhirs sont placés par ordre décroissant et chaque série forme un angle précis avec la précédente. En moyenne, les pierres pèsent entre 1 et 2 tonnes mais beaucoup sont nettement plus lourdes. Chaque alignement se termine sur une enceinte mégalithique plus ou moins visible.

On constate une certaine organisation entre la taille des blocs et la nature du terrain. En effet, la pente du terrain et la fracturation du granite sous-jacent a influé sur cette organisation. Les interruptions dans les alignements sont dus à des détériorations au cours des siècles, notamment pour la construction des bâtiments voisins aux alignements.
D'ouest en est, on trouve :
L'alignement du Ménec et le Toul-chigan. 
L'alignement de Kermario et le Manio. 
L'alignement de Kerlescan et le petit Ménec qui se trouve sur la commune de la Trinité-sur-Mer. 

Préservation du site

En saison estivale, le site est fermé au public afin de prévenir les risques de dégradations humaines. Cette protection permet d'éviter les déchaussements des menhirs (bloqués dans des fosses de callage de petites pierres sur une quarantaine de centimètres depuis le niveau du sol) et permet la restauration de la végétation. La pose de grillage tout autour des alignements a permis de restaurer la végétation et de faire disparaitre les traces de piétinement des visiteurs.

Des moutons jouent leur rôle de désherbeurs en assurant un entretien écologique du site et à la repousse des espèces végétales. Cependant, le site est libre d'accès en hiver en raison du climat sec et du nombre limité de visiteurs.


Autres monuments autour de Carnac

Proches de Carnac, de nombreux autres monuments de cette période se distinguent par une topographie, une géographie ou une géologie différentes :

La Table des Marchand de Locmariaquer 
Le Dolmen de Mané-Kerioned, les dolmens de Kermario, les dolmens de Cruz-moquen, les dolmens de Kériaval, le dolmen de Clud-er-Yer, le dolmen de Nautério, les dolmens de Kerlescan, les dolmens de Kercado, le dolmen de Kerluir, les tertres du Manio, les tertres de Moustoir, le tumulus de Saint-Michel. 

Source : wikipédia

_________________


Revenir en haut Aller en bas
 
Les alignements de Carnac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Menhirs de Carnac
» Alignements planétaires: La NASA prévient les pays
» L'ufologie et les êtres fantastiques de nos régions
» Ressenti pied gauche
» Alignements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst-Spiritisme  :: CHAKRAS, ENERGIES SUBTILES et AURA :: TRAVAIL SUR LES ENERGIES :: LES HAUTS LIEUX VIBRATOIRES-
Sauter vers: