Myst-Spiritisme
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs

Myst-Spiritisme

Forum ésotérique sur les esprits, l'astral, les médiums, le spiritisme, les anges gardiens, les énergies, les chakras, le magnétisme et les guérisseurs. Aide gratuite
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» contact
Mar 17 Oct - 11:04 par mobilis

» emprise
Lun 16 Oct - 19:00 par celine83

» besoin de conseil
Dim 15 Oct - 18:39 par sandrine

» Livres interdits et "pacte"
Dim 15 Oct - 10:41 par Ananta

» découverte médium
Ven 13 Oct - 18:36 par Ananta

» La Prophétie des Ombres : l'histoire vraie
Mer 11 Oct - 21:46 par Ananta

» perdue : que faire? est-ce moi le problème?
Lun 9 Oct - 21:11 par Chirine 1982

» ame et esprit difference
Ven 6 Oct - 20:07 par Spirite

» Esprits du bas astral et psychiques d'une personne
Ven 6 Oct - 7:33 par Spirite

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

  La Forêt de Brocéliande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Angel
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 666
Age : 44

MessageSujet: La Forêt de Brocéliande   Dim 4 Sep - 15:30


La Forêt de Brocéliande.


Le Brocéliande actuel est un lambeau ultime de la « Forêt sanctuaire » (le nemeton des anciens textes) de l'histoire celtique. La présence de l’Autre Monde, hauts-faits des dieux et des héros ou aventures solitaires des guerriers, la mythologie celtes trouve un écho et un prolongement dans la légende du Roi Arthur. Le passage obligé par l’aventure forestière révèle le chevalier à lui-même, et celui-ci s’éprouve dans des échanges incessants, entre le monde des hommes et l’Autre Monde. La forêt mythique de Brocéliande est située soit en lieu et place de la fôret de Paimpont, ou la forêt de Huelgoat ou encore anciennement la forêt de Quintin.

L'origine du nom de Brocéliande (Brecheliant pour la forme la plus ancienne) serait tirée du celtique Brec'h (colline) suivi d'un nom d'homme. Pour Broceliande, il serait issu de Bro (Pays breton), mais cette forme semble une invention. Pour terminer, le nom Brecelien (forme ancienne de Brécheliant) viendrait de Bre (colline avec le sens motte cadastrale) et le nom Silien. Il existe plusieurs Brecilien ou Bressilien en Bretagne. Tous ces lieux ayant possédés une « motte féodale ».

Le premier texte parlant de ce lieu date d'environ 1160 (Le Roman de Rou) mais on retrouve son nom actuel dans des textes moins anciens. Entre 1180 et 1230, différents auteurs évoquent cette forêt merveilleuse (ainsi que sa fontaine) mais aucun n'indique son exacte position, restant toujours dans le vague et donnant pour indice la Bretagne armorique ou encore l'outre-Manche. Une dernière hypothèse serait qu'elle n'existe tout bonnement pas, n'étant qu'un mythe.

C'est seulement vers 1230 que Robert de Boron a associer Merlin à Brocéliande.

La première localisation « physique » date de 1476. Les grandes familles bretonnes appuyent leur gloire sur la possession de terres « arthuriennes ». En 1475, les Rohan affirment être les descendants d'Arthur et posséder le château de la Joyeuse Garde (libéré par Lancelot du Lac). Les Laval, eux se proclament Seigneurs de Brocéliande.

Du XVIIIème ou XIXème siècle, différentes localisations de la merveilleuse forêt sera défendue et c'est dès 1835 que la forêt de Paimpont fera l'unanimité.

Les 7000 hectares actuels de la forêt de Paimpont sont les vestiges d'une futaie, plus dense et plus étendue. Des fouilles archéologiques ont permis d’y découvrir plus d’une cinquantaine de tertres funéraires, de menhirs et d’alignements, érigés du Néolithique à l’âge du Bronze. 

Légendes liées à la forêt de Brocéliande : 

Le Val sans Retour : C'est dans la succession de ces étroites vallées que la fée Morgane (demi-soeur du Roir Arthur) enfermait ses amants. Les sortilèges de la fée faisaient perdre le sens de l'orientation à ses amoureux et ils erraient dans le Val sans pouvoir en ressortir.

Le Miroir aux Fées : Se trouve près du Val sans Retour. Les fées venaient vers ce lac pour y lire l'avenir en y jetant un grain de blé.

Merlin l'Enchanteur : Sur la crête du Val sans Retour, un rocher forme une curieuse cavité nomée le Siège de Merlin. On raconte que Merlin venait s'y reposer le soir venu. Au nord de la forêt, on trouve aussi le tombeau de Merlin. Il ne reste aujourd'hui que deux dalles de schiste rouge adossées à un vieux houx. De nombreux visiteurs viennent sur ce monument y déposer des fleurs, offrandes ou mots adressés à Merlin. Mais, encore selon la légende, Merlin est peut-être également prisonnier du Val sans Retour. La fée Vivianne (la Dame du Lac) l'aurait enfermée dans une prison invisible, faite d'air. On dit que les nuits de grands vents, on entend la plainte de Merlin au plus profond du Val.



Edit : Sources internet.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
 
La Forêt de Brocéliande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la sauvegarde de la Forêt de Brocéliande
» Forêt de Brocéliande
» La forêt de Brocéliande
» Brocéliande
» la foret de Brocéliande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst-Spiritisme  :: CHAKRAS, ENERGIES SUBTILES et AURA :: TRAVAIL SUR LES ENERGIES :: LES HAUTS LIEUX VIBRATOIRES-
Sauter vers: