Myst-Spiritisme
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs

Myst-Spiritisme

Forum ésotérique sur les esprits, l'astral, les médiums, le spiritisme, les anges gardiens, les énergies, les chakras, le magnétisme et les guérisseurs. Aide gratuite
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Trouver le bon naturopathe et méthode anti stress

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaïa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 170
Age : 51

MessageSujet: Trouver le bon naturopathe et méthode anti stress   Dim 4 Sep - 22:29

Trouver le bon naturopathe

L'IPSN sera cette année partenaire des Académies de Naturopathie et des Pratiques de Santé qui ont lieu à Aix-les-Bains du 13 au 15 mars 2015.

Cet événement est à destination du grand public et de toute personne souhaitant améliorer ses compétences en matière de naturopathie. Je profite de ce moment qui s'annonce riche en rencontres et en apprentissages divers pour vous donner quelques informations qui vous permettront de choisir vos thérapies en meilleure connaissance de cause (et tout à la fin de ce message, je vous dis aussi quelques mots sur la gestion du stress, qui est de plus en plus au cœur de la naturopathie).

La naturopathie est peut être la plus connue des médecines non conventionnelles, et en même temps celle que le client/patient [1] lambda aurait le plus de mal à définir.

L'absence de reconnaissance officielle de ce métier et des ses compétences en Europe ne facilite pas les choses. Seule l'Allemagne offre un vrai cadre pour cette profession avec le diplôme de Heilpratiker.

Mais le fondateur de la naturopathie, le Dr Benedict Lust (1870-1945) et ses héritiers proposent un cadre précis que l'on retrouve d'un bout à l'autre du globe.


L'autoguérison
Afin de se distinguer des médecins, les naturopathes rappellent le plus souvent que leur travail est d'aider leurs clients à rester en bonne santé s'ils se portent bien, et à s'autoguérir lorsqu'ils sont malades.

Cela suppose de travailler sur des maladies ou des afflictions qui ne relèvent pas d'une médecine lourde. En clair, si vous avez un cancer, le naturopathe ne saurait être votre premier thérapeute. Il s'exposerait d’ailleurs à des poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine. Par ailleurs, il ne dispose pas des outils nécessaires pour lutter contre la maladie. Il ne peut établir de diagnostic médical et ne peut pas avoir recours à la batterie des traitements que l'on utilise habituellement contre le cancer.

Dans ce contexte, il est évident que la médecine officielle n'a pas laissé beaucoup d'espace aux médecines alternatives et complémentaires, et surtout aux professionnels de santé qui les incarnent.

Toutefois, la naturopathie a su trouver une place utile et nécessaire en proposant une définition plus large de la santé que celle des médecins.

Pendant longtemps, l'OMS a considéré que la santé était l'absence de maladie. L'intervention des médecins commençait donc à l’apparition de celle-ci. Désormais, l'OMS considère que la santé est un état de bien-être physique, social et moral.

Les naturopathes considèrent, eux, que la santé est un état d'harmonie physiologique, psychologique, dynamique et holistique [2]. À la manière des hygiénistes d'antan dont ils sont les héritiers directs, les naturopathes sont donc des experts du mode de vie. Avec leur client, ils auront trois grands axes de travail : l'alimentation, l'exercice physique et la psychologie. Charge ensuite à chaque naturopathe d'affiner ou de compléter sa technique par d'autres savoirs, comme par exemple les soins énergétiques, l'iridologie (étude de l'iris), l'hydrologie, la phytothérapie, etc.

Selon le célèbre naturopathe Pierre Valentin Marchesseau [3], père de la naturopathie orthodoxe ou originelle, la première mission du naturopathe est alimentaire : il s'agit de « dessaler, désucrer, dégraisser ».

En ces temps de vie stressante et trépidante où les plats préparés et industrialisés ont envahi nos cuisines, on mesure l'utilité d’une profession de naturopathe reconnue qui servirait de médecine de première intention en assurant un suivi préventif et responsable de la population. C'est du reste dans cet esprit que les naturopathes ont le droit d'exercer en Australie après avoir obtenu en trois ans leur diplôme reconnu par État.


Une science de la vie
La force de la naturopathie, c'est aussi de nous proposer une vision des soins différente de celle de la médecine des spécialistes.

Comme son nom l'indique, la naturopathie a pour objet de soigner l'homme grâce à la nature. Le praticien naturopathe considère son client de manière globale (holistique). Cela veut dire qu'il prend en compte l'environnement dans lequel vit son client, et l'ensemble des causes qui ont pu l'amener à l'état de santé où il se trouve au moment de sa consultation.

Et c'est uniquement après avoir pris le temps d'écouter et de comprendre le mode de vie de son client qu'il tentera d'élaborer avec lui une solution pour lui permettre de retrouver son bien-être.

Son objectif est de renforcer le terrain de la personne qui consulte [4].

Pour le praticien naturopathe, la maladie est liée à l'encrassement des humeurs, c'est-à-dire des liquides qui circulent dans le corps : sang et lymphe notamment. En cela, les naturopathes reprennent le langage d'Hippocrate ou de sainte Hildegarde de Bingen. Cela explique l'importance du traitement des déchets pour les naturopathes, et le travail qu'il feront avec vous sur les émonctoires : la peau, le foie, les reins, les intestins et les poumons. De là viennent toutes les propositions de drainage que l'on retrouve un peu partout en médecine naturelle.

Mais avant de vous orienter vers un jeûne, un drainage ou un programme d'exercice physique, le bon naturopathe aura pris le temps de faire connaissance avec vous. Pour cela il procède à un « examen de vitalité ».

Il ne s'agit pas d'un diagnostic médical mais d'une étude du client qui repose sur l'observation du visage, des mains et du corps de la personne, puis d'un entretien sur son hygiène de vie et la détermination de son terrain. Si les naturopathes se servent des apports de l'homéopathie, de l'iridologie et d'autres techniques, ils ont aussi leur propre grille d'analyse.

Leur rôle est d'aider la personne, par des moyens naturels, à retrouver un équilibre de vie harmonieux et à corriger les défauts de son tempérament. Afin d'y parvenir, le naturopathe utilise une diathèse, c'est-à-dire une méthode de rétablissement de l'équilibre selon le tempérament du sujet. Le Dr Jacques Ménétrier, de son côté, en avait proposé six. Ses travaux, qui complètent utilement l'approche naturopathique, ont été à la base de l'oligothérapie : la remise en forme par l'utilisation d'oligo-éléments qui correspondent à vos carences.


Les quatre règles d'or :

De l'Antiquité à nos jours, ce qui fait le bon naturopathe, et plus généralement le bon thérapeute, sont les quatre règles latines suivantes :


Primum non nocere : D'abord ne pas nuire. Un naturopathe cherchera toujours la solution qui convient le mieux au patient dans la situation où il se trouve, y compris de l'envoyer chez un médecin si son analyse l'exige.


Vis medicatix naturae : La nature recèle son propre pouvoir de guérison. Le corps du patient/client détient des solutions pour le guérir. Le travail du naturopathe est de faciliter ce travail d'autoguérison.


Tolle causam : Il faut remonter à la cause. En travaillant sur la cause de la maladie (par exemple un environnement délétère), on aura plus de chances de bien soigner le patient/client.


Docere : Enseigner. Le thérapeute est un guide qui accompagne le malade sur le chemin de la guérison.


Naturopathie et psychologie
L'évolution rapide de la psychologie et les progrès qui ont été faits dans ce domaine pour apporter aux patients/clients des solutions simples et concrètes (notamment en Amérique du Nord) ont conduit les naturopathes à s'y intéresser de plus près.

La question du stress notamment est centrale pour les naturopathes car ils savent bien que ce dernier agit de manière négative sur le fonctionnement du corps en général et des mécanismes de traitement des déchets en particulier. Le stress mine le terrain. C'est le constat que font la plupart des praticiens naturopathes dont 60 % des consultations sont liées au stress.

Selon Stéphane Grand, naturopathe, directeur de l’Institut Natur’Alpes et organisateur des Académies de Naturopathie et des Pratiques de Santé, vous êtes sujet au stress si :

votre cœur bat la chamade

votre visage devient écarlate

vous avez chaud, et vous suez

vous risquez de vous fâcher sans raison apparente.

Ces signes, cumulés ou non, montrent que vous avez une réponse au stress. L'identifier est facile, mais comment réagir dans une telle situation ? Peut-on adopter la position du lotus ou méditer en plein centre commercial ou devant son patron ? Le stress est un signal qui permet de répondre à une menace. Votre cerveau s'attend à ce que vous dépensiez de l'énergie pour fuir, affronter ou vous cacher devant cette menace, ainsi que nous l'avions vu avec la logique émotionnelle [5].


Stéphane Grand propose quelques astuces simples pour diminuer rapidement votre réponse au stress. Selon lui :

L'astuce est de faire croire à votre cerveau que la situation n’est pas menaçante. Pensez à quelque chose de positif, de plaisant et d'apaisant (une image, un événement, un moment) pour essayer d'atténuer votre réponse au stress.

Prenez quelques minutes pour utiliser l’énergie accumulée par votre corps pour essayer d'écouter votre émotion et la calmer. Marchez dans l'escalier ou changez d'atmosphère en allant prendre de grandes inspirations d'air frais à l'extérieur.

S’il vous est impossible de relâcher cette énergie accumulée (parce que vous êtes pris dans la circulation, par exemple), respirez profondément plusieurs fois. Ou encore, contractez et puis relâchez plusieurs fois vos abdominaux ou fléchissez vos bras et jambes.

Ce sujet sera traité de manière bien plus approfondie lors des Académies de Naturopathie et des Pratiques de Santé, auxquelles je vous invite à vous rendre si vous en avez la possibilité.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous rendre sur les sites des fédérations de naturopathie, ainsi que voir le travail réalisé par Jean-Yves Billien sur le sujet :


Cenatho : http://clic.institutprotectionsantenaturelle.eu/t/EQ/ph4/rsg/ABlVoQ/AALxpQ/-Rg/AQ/pZdy


Fédération des écoles de Naturopathie : http://clic.institutprotectionsantenaturelle.eu/t/EQ/ph4/rsg/ABlVoQ/AALxpQ/-Rk/AQ/WqCl


Institut Supérieur de Naturopathie à Paris


La Naturopathie : sur les traces de Pierre-Valentin Marchesseau


Bien à vous,

Source : Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

_________________
Regarde avec ton âme, non avec ton esprit, car ce qui y est déjà inscrit n'attend que d'être accompli. Ouvre les yeux pour voir et soit attentif aux signes. (The Celestine Prophecy)

-------------------------------------------------------------------------------------------

Règlement/Charte
Revenir en haut Aller en bas
 
Trouver le bon naturopathe et méthode anti stress
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Magnésium: un anti-stress naturel
» Les vitamines anti-stress
» Les 13 lois anti-stress
» Comment trouver un bon naturopathe ?
» la belgique manque d'info

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst-Spiritisme  :: MAGNETISME ET GUERISSEURS, LA SANTE :: LA SANTE : REMEDES ET ASTUCES DE GRANDS MERES-
Sauter vers: